Actualisé 27.10.2008 à 08:47

A Berlin, chacun plante ce qu'il veut où il veut, avec la bénédiction de la ville !

La Guérilla de Jardins, vous connaissez? Il s'agit d'un phénomène lancé en 1973 déjà par des activistes écolos à New York qui plantaient de nuit des fleurs et des plantes en ville, sur l'espace public, pour reverdir les mornes centres urbains.

Illégale, la guérilla de jardin a depuis essaimé et de nombreux groupuscules ont vu le jour, surtout dans les pays nordiques et anglo-saxons.

En Suisse, elle est pratiquée de façon marginale. Au contraire de Berlin, qui a décidé d'encourager le mouvement. En effet, la capitale allemande exhorte les snipers-jardiniers à bêcher en plein jour. Certains quartiers de la ville apporte leur aide de façon très concrète: à Kreuzberg par exemple, on donne même de la terre, à ceux qui veulent planter des fleurs dans les rues. Il faut savoir que ça fait du bien aux arbres de retourner la terre, de les arroser, d'éviter que les vélos les abîment ou que les chiens urinent. Mais l'administration demande aux Berlinois intéressés de signer « un contrat », où il est précisé par exemple ce qu'on peut planter et ce qui est interdit (comme du bambou ou du lierre). Ce contrat attribue un arbre à une personne. C'est que Berlin se vend à l'internationale sous l'étiquette de capitale verte, mettant en avant ses immenses parcs et espaces verts. Le problème, c'est que les caisses de la municipalité sont vides et que les jardiniers ont déjà bien de la peine à entretenir les parcs. C'est ainsi grâce à ces « terroristes jardiniers » que la sinistre Karl-Marx Allee de Berlin prend des couleurs aux printemps, ou que certaines places de parking disparaissent quand vient l'été pour céder la place à des potagers urbains.

Voire des allées de pétunias fleurir le long des boulevards, des courges ou des radis pousser sur les ronds-points des villes suisses: ce serait possible, à condition d'autoriser la pratique, toujours illégale dans notre pays....

Yann Gerdil-Margueron/RSR

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!