Manifestation: A Berne, plus de 7000 personnes réclament la paix à Gaza
Actualisé

ManifestationA Berne, plus de 7000 personnes réclament la paix à Gaza

Plus de 7000 personnes ont manifesté samedi à Berne contre l'offensive israélienne dans la bande de Gaza.

Dans une atmosphère pacifique, elles ont exigé la fin immédiate de l'opération militaire et le retrait d'Israël du territoire palestinien.

Les participants, dont bon nombre de familles avec des enfants, avaient fait le déplacement de toute la Suisse pour venir exprimer leur soutien aux Palestiniens dans la capitale fédérale. Certains agitaient des drapeaux palestiniens ou des pancartes indiquant «La paix maintenant», «Tuer n'est pas une solution» ou encore «Non à la violence à Gaza». Des photos de victimes du conflit étaient également visibles.

Les manifestants ont répondu à l'appel de plus de 50 organisations, parmi elles le Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA), les Verts ou le parti socialiste (PS). Lors du rassemblement, les organisateurs ont rappelé qu'ils souhaitaient une manifestation «pacifique et digne». A cet effet, ils ont fait circuler un code de conduite.

«Tous Palestiniens»

Le cortège s'est formé à dans le quartier de la Schützenmatt, près de la gare de Berne, avant de se rejoindre la Münsterplatz. A sa tête figuraient des personnalités du monde politique tels que les conseillers nationaux Joseph Zisyadis (POP/VD), Jo Lang (Verts/ZG) et Daniel Vischer (Verts/ZH), qui brandissaient des pancartes: «Gaza: Stop à l'agression militaire!».

Les manifestants ont scandé tour à tour: «Nous sommes tous Palestiniens!» et «Israël, terroriste!». Des slogans en arabe ont également été entendus de temps à autre.

«Ne pas fermer les yeux»

Sur une place de la cathédrale bondée malgré le froid, les intervenants se sont succédés à la tribune. Firas Abdelhadi, de la Communauté palestinienne en Suisse, et l'avocat palestinien Raji Sourani ont condamné «les crimes de guerre commis à Gaza».

Ueli Leuenberger, président des Verts suisse, a lui appelé à ne pas fermer les yeux sur les événements en cours dans la bande de Gaza. «La population manque de tout depuis le début de l'offensive», a-t-il souligné.

M. Leuenberger a également condamné les attaques du Hamas sur la population civile israélienne. «A nos yeux, tous les êtres humains ont la même valeur», a-t-il assuré.

Des juifs aussi

Les intervenants ont appelé le Conseil fédéral à intervenir auprès du gouvernement israélien pour exiger la fin des violences. Ils demandent en outre à la Suisse de cesser toute coopération militaire avec l'Etat hébreux.

A leurs voix est venue s'ajouter celle de Guy Bollag, membre de l'organisation «Voix juive pour une paix juste entre Israël et la Palestine». M. Bollag a rappelé que de nombreux juifs dans le monde étaient aussi contre cette guerre. «Nous sommes préoccupés, tristes et furieux au vu de l'escalade de la violence» dans cette région, a- t-il ajouté. Il a également condamné le tirs de roquettes du Hamas sur Israël.

La manifestation, qui a pris fin vers 17h00, s'est déroulée de manière pacifique, a constaté la police bernoise. Deux hommes ont lancé des fumigènes mais ils ont été hués par la foule.

(ats)

Ton opinion