Royaume-Uni: A bout, elle laisse son papa gérer son compte Tinder
Actualisé

Royaume-UniA bout, elle laisse son papa gérer son compte Tinder

Désespérée de ne pas trouver l'amour, une jeune Britannique a laissé son père s'occuper de son application de rencontres. Le résultat a de quoi surprendre.

par
joc
Jodie a choisi de faire confiance à son père. Une tactique qui s'est, semble-t-il, avérée payante.

Jodie a choisi de faire confiance à son père. Une tactique qui s'est, semble-t-il, avérée payante.

Célibataire depuis trois ans, Jodie Edwards n'en pouvait plus de passer des heures et des heures sur les sites de rencontres sans obtenir le moindre résultat. La jeune femme de 23 ans a donc décidé de tenter le tout pour le tout en cédant les rênes de son compte Tinder à... son papa. Pendant cinq semaines, c'est donc Stuart, 53 ans, qui a pris les commandes de l'application de rencontres de sa fille, raconte le «Daily Mail». Très impliqué dans sa mission, le quinquagénaire a joué le jeu à fond, n'hésitant pas à flirter avec d'éventuels prétendants et à établir des sélections très exigeantes.

«Mon père est avec ma mère depuis plus de trente ans, donc il sait de quoi il parle quand il s'agit de trouver quelqu'un de stable», raconte Jodie dans «Cosmopolitan». «Etonnamment, il ne tient pas compte de la bio et de l'âge de chaque homme qu'il repère. Il ne les sélectionne qu'en se basant sur leur photo de profil et la proximité de leur lieu de résidence avec le mien», explique la Britannique. Stuart précise de son côté qu'il recherche un individu avec «des yeux gentils» mais certainement pas quelqu'un «débraillé et portant une barbe trop touffue».

«Je ne vais pas y passer la journée»

Le premier prétendant repéré par le quinquagénaire était une sorte de croisement entre Zac Efron et Chris Pine. Sans prendre de pincettes, Stuart lui a immédiatement demandé s'il était intéressé par un dîner au resto. Horrifiée, Jodie a demandé à son père pourquoi il était si direct. «Je ne vais pas y passer la journée», a-t-il rétorqué. Après un premier rencard plutôt concluant lors duquel la jeune femme a avoué la vérité au jeune homme, les deux célibataires sont restés en contact et tout semblait bien parti. Mais Kyle est parti en vacances en Espagne et leur début de romance a été tué dans l'oeuf.

Loin de se laisser abattre, Stuart s'est remis au boulot. Il a jeté son dévolu sur un «type couvert de discrètes taches de rousseur et de tatouages». Une nouvelle fois, l'approche directe du père de Jodie a payé, et sa fille a pu rencontrer ce fameux David. «J'ai réalisé que ce qui était bien dans le fait de laisser mon père choisir mes prétendants, c'était que j'avais encore plein de questions à poser à cet inconnu pour combler les silences gênés», confie la jeune femme.

Une belle leçon à retenir

Lorsque David a confié à Jodie qu'il avait très impressionné par sa tactique d'approche, elle lui a avoué que c'était son père qui avait manoeuvré à sa place. Pas rancunier, le jeune homme a accepté de revoir la demoiselle, et les deux tourtereaux sont toujours ensemble à l'heure actuelle. Après cinq semaines, 23 prétendants et deux rendez-vous, Jodie dit avoir appris une chose grâce à son papa: être direct s'avère payant quand on recherche l'amour.

Ton opinion