Transport ferroviaire – A cause du froid, les portes des trains ne s’ouvrent plus automatiquement

Publié

Transport ferroviaireÀ cause du froid, les portes des trains ne s’ouvrent plus automatiquement

Pour économiser de l’énergie, les CFF renoncent à ouvrir systématiquement toutes les portes d’un convoi. Mais qu’en est-il de l’aération des voitures?

Pour sortir d’un wagon, il faut demander l’ouverture des portes en appuyant sur un bouton.

Pour sortir d’un wagon, il faut demander l’ouverture des portes en appuyant sur un bouton.

DR

Depuis un an et demi et le début de la pandémie de Covid-19, les voyageurs s’y étaient habitués: lorsque le train s’arrête, la porte du wagon s’ouvre automatiquement. Cette pratique avait été introduite afin de faciliter la circulation des passagers et le renouvellement de l’air. De plus, les voyageurs n’étaient plus obligés de toucher les boutons de portes, qui auraient pu avoir été souillés par une personne porteuse du virus.

Mais les CFF ont renoncé à cette pratique récemment, rapporte la «Berner Zeitung». Un porte-parole justifie cette mesure par le retour du froid hivernal. «Si, aux heures creuses, lorsqu’il y a peu de personnes à bord, toutes les portes sont ouvertes alors que personne ne monte ou ne descend, il y a des pertes de chaleur et donc de l’énergie gaspillée.» Avant d’ajouter que le système de climatisation et d’aération permet tout de même une bonne circulation de l’air dans les trains: «Il y est entièrement renouvelé en moyenne six à dix fois par heure.»

D’autres transporteurs continuent à ouvrir systématiquement toutes les portes, comme les trams bernois ou zurichois. Quant à la compagnie BLS, elle avait décidé en juin déjà de ne plus ouvrir automatiquement et systématiquement toutes les portes.

(jbm)

Ton opinion

17 commentaires