WEF 2016: A Davos, Schneider-Ammann plaide pour l'ouverture
Publié

WEF 2016A Davos, Schneider-Ammann plaide pour l'ouverture

Il faut agir avec détermination contre la haine et le fondamentalisme, «se résigner serait une erreur fatale», a déclaré le président de la Confédération dans son discours.

Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann lors de son discours inaugural à Davos.

Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann lors de son discours inaugural à Davos.

photo: Keystone

Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann a plaidé pour l'ouverture lors de son discours inaugural du WEF à Davos (GR).

«L'année 2015 a été rythmée presque sans relâche par les crises économiques, les attentats meurtriers et les flux migratoires», a-t-il déclaré mercredi soir dans son allocution en anglais pour l'ouverture de la 46e édition du Forum économique mondial (WEF). Mais cet environnement insécurisant ne doit pas conduire au scepticisme ni au protectionnisme, car ils freinent le libre-échange.

Et le ministre de l'économie d'insister: le revenu par personne ne peut à long terme augmenter que si les marchés sont ouverts. Les entreprises dépendent d'Etats et d'institutions solides, d'une politique libérale et non pas d'un système qui interdit toujours plus.

Mais pour cela, la politique doit préparer le terrain en amont. ll est impératif d'investir dans la formation, car celle-ci rime avec qualification et emploi. Une fois la machine lancée, «rien ni personne ne peut freiner les progrès technologiques et, partant, le développement industriel».

Changement inévitable

Le conseiller fédéral a également abordé la «quatrième révolution industrielle», le thème de cette 46e édition du WEF. Inédite par sa vitesse, son ampleur et ses impacts, celle-ci ne doit pourtant pas faire peur, estime le Bernois. «Le changement n'est pas une option, il se produit que nous le voulions ou pas».

La numérisation marque de plus en plus le monde du travail et elle nécessite de nouvelles capacités: «à nous de les fournir». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion