Actualisé 02.06.2006 à 12:31

A fond la caisse

Le conseiller d'Etat valaisan Claude Roch s'est fait flasher le dimanche 30 avril dernier en excès de vitesse alors qu'il rentrait chez lui en voiture entre Monthey et le Bouveret (VS).

Sur un tronçon limité à 80km/h, le ministre en charge d'éducation, de la culture et du sport, a dépassé un autre automobiliste à une vitesse de 118km/h.

«Il était environ 18h30 et je roulais sur une route à deux pistes, en dehors des villages, lorsque je me suis fait contrôler par un radar à la hauteur du stand de tir de Chable Croix, entre Muraz et Vionnaz», a précisé vendredi à l'AP le ministre Claude Roch, confirmant une information parue le même jour dans le quotidien «Le Temps».

Le conseiller d'Etat, qui risque un retrait de permis pour trois mois, reconnaît sa faute et est prêt à assumer la sanction administrative. Il estime que cette expérience montre que le système est le même pour tout le monde. «Mais je n'avais pas d'alcool dans le sang, il n'y avait pas de circulation et je n'ai pas créé de risque pour les autres usagers».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!