Valais: A l'amende pour avoir mis trop de sucre dans un vin
Actualisé

ValaisA l'amende pour avoir mis trop de sucre dans un vin

La coopérative Provins a écopé d'une amende de 3000 francs pour un rajout excessif de sucre dans un vin. La cave valaisanne avait annoncé le problème en décembre dernier.

Provins reconnaît son erreur et accepte la sentence.

Provins reconnaît son erreur et accepte la sentence.

«Il y a eu une erreur dans le processus d'élaboration», a expliqué mardi à l'ats le directeur général de Provins Raphaël Garcia, revenant sur une information de la radio Rhône FM. Des mesures ont été prises pour analyser toute la gamme incriminée. Au final, cette chaptalisation excessive a touché 30'000 litres de vin sur les 9 millions produits annuellement par la coopérative.

Le montant de l'amende est qualifié d'«accessoire» par M. Garcia. Provins a surtout voulu éviter un dégât d'image. La coopérative avait annoncé la nouvelle sitôt l'erreur constatée par le laboratoire cantonal. Cette attitude a été appréciée, selon M. Garcia. Le vin concerné, un assemblage des millésimes 2011 et 2012, a été revendu pour être distillé. (ats)

Ton opinion