Changement climatique: «A l'avenir, ce type de météo sera la norme»
Actualisé

Changement climatique«A l'avenir, ce type de météo sera la norme»

Pour de nombreuses personnes, la chaleur et le temps sec des derniers jours sont la conséquence du réchauffement climatique. Un expert met en garde: si rien ne change, la situation va encore s'empirer.

par
vro/ofu
1 / 7
Cet été 2018, une vague de chaleur frappe l'Europe.

Cet été 2018, une vague de chaleur frappe l'Europe.

Keystone/Jean-christophe Bott
De nombreux cantons interdisent tout feu parce que le risque d'incendie est trop élevé.

De nombreux cantons interdisent tout feu parce que le risque d'incendie est trop élevé.

Keystone/Dominic Steinmann
Une des conséquences de la sécheresse: le niveau d'eau des nappes phréatiques baisse.

Une des conséquences de la sécheresse: le niveau d'eau des nappes phréatiques baisse.

Keystone/Karl Mathis

Monsieur Grosjean, depuis plusieurs semaines les températures sont élevées et le temps est sec. Peut-on parler de conséquences du changement climatique?

Le changement climatique a déjà commencé il y a 30 à 40 ans. Mais c'est maintenant qu'il se manifeste. En 2003, après la canicule qui avait frappé toute l'Europe, des chercheurs avaient voulu savoir à quelle fréquence un tel été extrême se reproduira. Ils avaient alors estimé que de telles températures interviendront tous les 10'000 ans. Or si l'on prend en considération les données météo des 30 dernières années, on s'aperçoit que cette estimation doit être revue à la baisse, à une fois tous les 100 ans. Des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) vont même encore plus loin. Ils pensent que dans la 2e moitié du XXIe siècle, les étés extrêmes se produiront tous les 2 ou 3 ans.

Qu'est-ce que cela signifie concrètement?

Les températures ont augmenté. A l'avenir, ce type de météo sera la norme. Les étés en Europe centrale et de l'est deviennent plus chauds et plus secs.

Les Romands se jettent à l'eau

Jamais encore il n'avait fait aussi chaud en Suisse durant la période d'avril à juillet. Et ce depuis le début des mesures en 1864, selon MétéoSuisse. Le record de chaleur de 2003 est déjà battu et ce n'est pas fini. Ce temps sec et chaud réjouit les vacanciers et ceux qui sont restés ici cette année. Keystone-ats vous emmène sur et aux abords des lacs et des piscines de Suisse romande. Les températures annoncées pour ces prochains jours devraient propulser le mois de juillet 2018 dans le top cinq des mois de juillet les plus chauds. Pour certaines stations telles que Genève, Lugano ou Bâle, ce mois de juillet devrait se situer au cinquième rang des mois de juillet les plus chauds depuis le début des mesures en 1864.

Les étés pluvieux et frais appartiendront-ils donc au passé?

Non. Ils continueront à exister. Mais la température moyenne évolue gentiment. Actuellement, les températures ont augmenté simultanément partout dans le monde. C'est la première fois en 2000 ans qu'une telle chose se produit.

Quelles sont les conséquences du changement climatique?

Les températures augmenteront encore et le temps deviendra encore plus sec. Les glaciers vont fondre et le niveau de l'eau dans les nappes phréatiques baissera. Cela signifie que les rivières et les ruisseaux seront de moins en moins alimentés par de l'eau fraîche. Les courants d'eau se réchaufferont donc et perdront ainsi en oxygène. Et sans oxygène, les poissons ne peuvent pas vivre.

A quelles autres répercussions doit-on s'attendre?

La limite des chutes de neige augmentera de plus en plus. Un jour, il n'y aura plus de neige dans le Mittelland. Le cycle annuel des plantes et des animaux se modifie lui aussi. Les cerises, par exemples, mûrissent déjà aujourd'hui plus tôt qu'avant.

Ton opinion