Périple: A la rencontre d'un couple de réfugiés arrivé à Buchs
Actualisé

PéripleA la rencontre d'un couple de réfugiés arrivé à Buchs

Un jeune couple kurde ayant fui la Syrie avec une fillette et un bébé de trois mois est arrivé à Buchs (SG) mardi.

par
che
Mahomod, Nesrin et leurs deux enfants en gare de Buchs (SG) mardi 2 septembre.

Mahomod, Nesrin et leurs deux enfants en gare de Buchs (SG) mardi 2 septembre.

Mahomod et Nesrin, deux Kurdes originaires de Kobané âgés de 25 ans, sont arrivés mardi 2 septembre à Buchs (SG) avec une fillette et un bébé de trois mois, après un périple de 17 jours. Toutes leurs possessions tiennent dans un sac à dos, «les passeurs ne nous ont pas autorisé à prendre quoi que ce soit d'autre» expliquent-ils au Blick, qui les suit depuis mardi.

A l'intérieur, «principalement des choses pour le bébé» né dans un camp de réfugiés à la frontière turque. Les attaques du groupe terroriste Etat Islamique les ont obligés à fuir il y a un an. «La maison de mes parents a été détruite, mon père et mes deux cousins ont été tués» explique Nesrin. Ne se sentant pas en sécurité dans le camp de réfugiés, la jeune famille remet les 4000 euros requis à des passeurs, empruntés à des connaissances afin de quitter la frontière turco-syrienne.

Sur le bateau censé les mener à Kos, en Grèce, 55 personnes se trouvent à bord. «L'eau a commencé à entrer, j'étais terrifiée». Depuis la Grèce, ils gagnent finalement la Macédoine en bus, puis la Serbie après deux heures de marche. De Belgrade, ils réussissent à monter dans un train pour la Hongrie, depuis laquelle ils ont rejoint la Suisse.

Sorti du centre d'asile st-gallois où il a été reçu, le jeune père lance au Blick«je vous remercie, chers Suisses».

Lire l'entier de l'article (en allemand) sur le site du Blick

Ton opinion