A la vôtre - et au Prosecco!
Actualisé

A la vôtre - et au Prosecco!

Voici comme promis encore quelques informations sur le Prosecco à table.

Sa fraîcheur fruitée et une acidité subtile rendent le Prosecco apte à de nombreux usages: en guise d'apéritif avant le souper, bien sûr, avec l'entrée, par exemple des Crostini aux chèvres chauds et champignons ou, comme évoqué ci-dessus, comme vin rafraîchissant avec des mets substantiels ou un dessert. Personnellement, je trouve que le Prosecco va très bien avec les puddings, mais complète aussi délicieusement une tarte aux fruits ou un sorbet.

Le Prosecco accompagne à merveille toutes sortes de plats internationaux, mais tout particulièrement des mets relevés, épicés, des cuisines mexicaine, chinoise, thaï ou indienne... ses bulles apaisent agréablement le palais.

Depuis le 1er janvier 2010, le cépage utilisé pour ce vin pétillant est appelé Glera et plus Prosecco comme par le passé. Cela peut sembler un peu bizarre de rebaptiser un cépage… ce fut pourtant une bonne idée et les autorités italiennes ont fort intelligemment voulu protéger leurs intérêts historiques et commerciaux. Le Prosecco connaît en effet un véritable boom et d'autres régions se sont mises à produire de nombreuses copies de cet excellent vin mousseux qu'aucun label de qualité ne protégeait. Les cépages utilisés étaient parfois de meilleure qualité et il devint difficile de distinguer le Prosecco de ses plagiats. La bonne réputation du Prosecco en souffrit, tout comme celle du champagne quand son nom n'était pas encore protégé et que des caves douteuses en produisaient. Conclusion: le Prosecco est désormais protégé, à l'instar du champagne. La région productrice a été clairement délimitée et elle seule peut donner le nom de Prosecco au vin mousseux.

Ton opinion