Un seul centre pour le canton: A Lausanne pour le passeport biométrique
Actualisé

Un seul centre pour le cantonA Lausanne pour le passeport biométrique

Dès mars 2010, les Vaudois désireux d'obtenir un passeport devront se rendre à Lausanne.

Le canton n'ouvrira qu'un seul centre de saisie pour les documents d'identité biométriques. Les communes continueront à délivrer les cartes d'identité, sauf à Lausanne.

«Le Conseil d'Etat a décidé de se limiter à un seul centre pour des raisons de coûts et de compétences», a expliqué jeudi devant la presse Philippe Leuba, chef du Département vaudois de l'intérieur. L'installation coûtera 680 000 francs et l'exploitation 3 millions. Quatre centres auraient coûté un million de plus chaque année.

Ce lieu sera «véritablement tourné vers l'usager», a insisté le conseiller d'Etat. Les heures d'ouverture seront notamment très larges, au moins de 07h30 à 18h30 non-stop, et de 07h30 à 17h30 le samedi. Sa localisation exacte n'est pas encore connue, mais il sera à Lausanne et facilement accessible en voiture ou en transports publics, promet M. Leuba.

Le canton veut aussi développer la cyberadministration. Les personnes qui commanderont leur passeport par internet passeront moins de temps au guichet puisque les vérifications d'usage auront pu être faites auparavant. Les commandes pourront aussi être déposées par téléphone ou directement au guichet.

Le centre de saisie délivrera également les autorisations de séjour et d'établissement pour les étrangers d'origine extra- européenne. Ces cartes biométriques seront disponibles dès novembre 2010. Elles permettront d'accéder sans visa aux 26 pays de l'Espace Schengen.

Exception pour les personnes handicapées

Les personnes lourdement handicapées pourront obtenir un passeport biométrique sans se déplacer au centre de saisie cantonal à Lausanne. Le canton de Vaud a prévu une station de saisie mobile qui pourra être amenée en EMS, dans les hôpitaux ou à domicile.

Cette prestation ne devrait pas être sollicitée plus de quelques fois par année, a estimé jeudi devant la presse le conseiller d'Etat Philippe Leuba. La demande de passeport biométrique implique en effet de prendre l'avion, notamment pour les Etats-Unis. Pour les destinations européennes, il suffit de posséder une carte d'identité, document délivré par les communes.

(ats)

Ton opinion