Etats-Unis - A l’hôpital avec des haricots dans le pénis
Publié

États-UnisÀ l’hôpital avec des haricots dans le pénis

Un Américain s’est inséré six haricots rouges dans son urètre pour tenter de prendre son pied. Son expérience l’a conduit tout droit à l’hôpital.

1 / 2
Les cinq haricots rouges retirés pendant l’opération. Le sixième avait pu être extrait en amont à l’aide d’un gel antidouleur.

Les cinq haricots rouges retirés pendant l’opération. Le sixième avait pu être extrait en amont à l’aide d’un gel antidouleur.

Urology Case Reports 2021: Margeaux Dennis et al.
L’endoscopie a révélé la présence des corps étrangers dans l’urètre.

L’endoscopie a révélé la présence des corps étrangers dans l’urètre.

Urology Case Reports 2021: Margeaux Dennis et al.

Un Américain de 30 ans voulait augmenter son plaisir sexuel en s’insérant dans l’urètre six haricots rouges pour les expulser pendant l’éjaculation. Mais tout ne s’est pas passé comme il l’avait prévu. N’ayant pas réussi à les enlever de lui-même avec une pince à épiler, il a dû se rendre à l’Hôpital Sparrow à Lansing, dans le Michigan.

Sûrement un poil embarrassé, le trentenaire n’a pas annoncé tout de suite la présence des haricots dans son pénis. Il s’est présenté aux urgences en avançant des problèmes pour uriner et les médecins ont découvert la présence des corps étrangers pendant un examen plus approfondi. Le patient a alors avoué que ce n’était pas la première fois qu’il s’adonnait à cette pratique, mais jamais avec autant de haricots.

«Des haricots dans la mauvaise tige»

Les médecins ont tenté une extraction à l’aide d’un gel antidouleur. Sans succès, seul un des haricots a pu être extrait de cette manière et en plusieurs morceaux. Le personnel médical a donc choisi de procéder à une intervention chirurgicale pour enlever les autres légumineuses.

L’histoire de cet homme est même devenue un cas d’école puisqu’elle a été publiée par l’urologue Margeaux Dennis dans la revue scientifique «Urology Case Reports» avec un titre un petit peu taquin: «Des haricots dans la mauvaise tige».

Même si cela reste assez rare, ce n’est de loin pas le premier cas d’insertion d’objets dans l’urètre. Selon les médecins, l’homme peut d’ailleurs s’estimer chanceux, les haricots ont été retirés relativement rapidement et son urètre n’a été que très peu endommagé. Comme l’écrit «Heute.at», dans d’autres cas, les haricots secs avaient tellement gonflé qu’ils ne pouvaient plus être retirés aussi facilement.

(fro)

Ton opinion

30 commentaires