Concours de beauté: À peine élue, miss Sri Lanka est humiliée en direct
Publié

Concours de beautéÀ peine élue, miss Sri Lanka est humiliée en direct

À peine la couronne déposée sur la tête de la gagnante, une autre reine de beauté a provoqué un scandale en la lui arrachant pour l’attribuer à la première dauphine.

L’élection de Madame Sri Lanka (ndlr: un concours réservé aux femmes mariées) s’est terminée dans la confusion générale, dimanche à Colombo. Annoncée grande gagnante, Pushpika De Silva s’est installée sur le trône, sous les applaudissements et les cris de joie des spectateurs. Une fois la couronne placée sur la tête de la reine de beauté, la gagnante du concours 2019 s’est emparée du micro. Caroline Jurie, qui est également «Madame Monde 2020», a alors lâché une bombe: «J’ai une petite demande. Il y a un règlement, vous devez être mariée et pas divorcée. Donc, j’en profite pour vous dire que la couronne va à la première dauphine.»

L’humiliation de Pushpika De Silva a atteint son paroxysme quand Caroline Jurie a entrepris de lui retirer sa couronne, non sans mal. La chevelure à moitié arrachée et le cœur en miettes, la reine de beauté a quitté la scène tandis qu’était couronnée sa première dauphine. Pushpika De Silva a finalement pu récupérer son bien, après avoir prouvé qu’elle n’était pas divorcée mais séparée. Reste que son couronnement lui laissera un goût résolument amer: en plus d’avoir été humiliée en direct à la télévision, la jeune femme a été blessée à la tête et a dû se faire soigner à l’hôpital.

Lors d’une conférence, Pushpika De Silva a profité de son expérience malheureuse pour faire passer un message: «Les mères célibataires qui se retrouvent comme moi seule avec leurs enfants souffrent énormément au Sri Lanka. Cette couronne n’est pas la mienne, c’est la leur. Si je peux donner un coup de projecteur sur leur destin grâce à cette couronne et cette position, ça sera mon bonheur», a-t-elle déclaré, en larmes.

De son côté, l’organisation «Madame Monde» a fait savoir dans un communiqué qu’une enquête interne avait été ouverte, rapporte CNN. «Nous sommes profondément troublés et regrettons sincèrement le comportement de notre actuelle tenante du titre, Mme Caroline Jurie, Madame Monde 2020, lors du couronnement», a-t-elle fait savoir, ajoutant qu’elle exigerait des excuses de la part de la reine de beauté.

(joc)

Ton opinion