04.02.2019 à 18:33

Etats-Unis

A priori féerique, ce défi est surtout très dangereux

Plusieurs hôpitaux américains demandent à la population d'éviter le «boiling water challenge», qui consiste à lancer une casserole d'eau bouillante dans les airs.

de
joc

C'est la grande mode sur les réseaux sociaux en cette période de «polar vortex», la vague de froid qui paralyse actuellement une partie des Etats-Unis. Jeunes et moins jeunes s'amusent à braver le froid armés d'une casserole d'eau bouillante, qu'ils lancent gaillardement dans les airs. Quand tout se passe bien, le liquide se cristallise avec le froid, ce qui peut donner des résultats tout à fait féeriques.

Par contre, lorsque le «boiling water challenge» (défi de l'eau bouillante) tourne mal, les conséquences peuvent se révéler dramatiques. Avant de tenter le coup, il faut prendre en compte la direction et la force du vent, la réelle température extérieure (le ressenti ne suffit pas) et avoir bien dosé la quantité d'eau. Enfin, le geste du poignet doit être effectué dans les règles de l'art pour éviter toute catastrophe.

A titre d'exemple, depuis l'arrivée du «polar vortex», le centre médical universitaire de Loyola, près de Chicago (Illinois) a accueilli quatre personnes ayant tenté l'expérience de la casserole d'eau bouillante. Un autre hôpital du Minnesota a, lui, recensé deux cas de brûlures graves en seulement 24 heures, rapporte le Huffington Post. Sur les réseaux sociaux, des internautes ont partagé leur malheureuse expérience.

Pour sensibiliser la population, l'unité des grands brûlés du Cincinnati Shriners (Ohio) a raconté l'histoire de Josie, 12 ans. La jeune fille s'est brûlé le visage au deuxième degré en tentant le «boiling water challenge». «Quand elle a jeté l'eau, celle-ci est revenue dans sa direction et l'a atteinte au visage. Malgré ses brûlures, elle ira bien et était plus que ravie de raconter son histoire sur ce qu'il ne faut pas faire!» dit le tweet.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!