La chronique de Marine: «After»: «À quinze ans, j'aurais sûrement aimé le film»

Actualisé

La chronique de Marine: «After»«À quinze ans, j'aurais sûrement aimé le film»

A l'occasion de la sortie d'«After», Marine nous donne son avis sur le nouveau film pour ados, dans la lignée de «50 Nuances de Grey», tout aussi gentillet.

par
Marine Guillain

Pas d'histoire de coups de fouet et de sadomasochisme dans «After». Mais les ressemblances avec «50 nuances de Grey» sont bien là. D'ailleurs, l'auteure des romans a confié que la trilogie d'E. L. James avait été source d'inspiration.

En 2013, Anna Todd écrit une fanfiction sentimentale sur son smartphone sous forme de SMS littéraires et la publie sur le site Wattpad. Son personnage de voyou tatoué vient du chanteur Harry Styles tandis que la jeune fille à la vie bien rangée, c'est elle-même. Le texte est téléchargé plus d'un milliard de fois et donne lieu à cinq tomes imprimés.

Au cinéma, Tessa est incarnée par Josephine Langford (son interview ici). Le film commence lorsque la gentille fille sage, studieuse et vierge bien sûr entre à l'université. Sa coloc déjantée l'embarque à une fête où ça picole en jouant à «Action ou vérité». Tessa refuse de séduire Hardin (Hero Fiennes-Tiffin), beau gosse provocateur. Mais leur rencontre n'est que le début d'une histoire d'amour passionnelle, qui va faire découvrir à Tessa des émotions jamais ressenties.

«After», c'est la romance type pour ados. Du premier baiser dans un lac enchanteur à la dispute sous la pluie, tous les clichés banals y sont. C'est fleur bleue et franchement très gentillet: la scène de sexe est balayée en moins d'une minute et Hardin, décrit dans le résumé comme «grossier et cruel», se révèle être un garçon super, à peine plus tourmenté que vous et moi.

Bande-annonce «After»

Bande-annonce «After» De Jenny Gage

«After - Chapitre 1»

De Jenny Gage. Avec Josephine Langford, Hero Fiennes-Tiffin.

Sortie mercredi 17 avril 2019. **

Ton opinion