Actualisé 05.03.2012 à 18:50

Coupe du mondeA terme, Zermatt lorgne le Cirque blanc

La station au pied du Cervin va construire une piste de descente et de super-G dans l'optique d'accueillir des épreuves de Coupe du monde.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Le Cervin pourrait devenir la toile de fond d'une spectaculaire descente.

Le Cervin pourrait devenir la toile de fond d'une spectaculaire descente.

Les travaux seront effectués cet été et le tracé sera dessiné selon les inspirations de l'ancien champion olympique Bernhard Russi, aujourd'hui consultant pour la télévision alémanique. Cette annonce a été faite dans la foulée du refus de Crans-Montana d'accueillir le Cirque blanc durant les vacances scolaires. Cette décision devrait priver les six communes du Haut-Plateau de courses durant longtemps.

De son côté Swiss-Ski, par la voix de son porte-parole Lorenz Liechti-Torre, a reconnu qu'il y a toujours eu une excellente collaboration entre la Fédération et la station, notamment en ce qui concerne les entraînements en automne et en début de saison hivernale. «Mais la route est encore longue, a détaillé Lorenz Liechti-Torre. Avant de pouvoir accueillir une épreuve de Coupe du monde, il faut souvent passer par les courses FIS, les Coupes d'Europe et l'organisation des Mondiaux juniors.»

Et avec la volonté de la Fédération internationale (FIS) d'aller chercher des nouveaux marchés à l'Est (Russie, Chine, Corée du Sud et Japon), la bataille pour obtenir des dates dans le calendrier des prochaines saisons va être rude. Actuellement, la Suisse est représentée par les épreuves bernoises de Wengen et d'Adelboden ainsi que les courses féminines de Saint- Moritz. Si Zermatt devait parvenir à s'imposer, le Valais serait à nouveau représenté.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!