Football – A Tottenham on a joué avec le frein à main

Publié

FootballÀ Tottenham on a joué avec le frein à main

Harry Kane est sorti de son silence vendredi. Il se dit très déçu par son début de saison, mais avoue surtout, à demi-mot, que les joueurs des Spurs ont triché depuis le début de la saison.

par
Claude-Alain Zufferey
Harry Kane n’a marqué qu’un seul but en Premier League, depuis le début de la saison.

Harry Kane n’a marqué qu’un seul but en Premier League, depuis le début de la saison.

AFP

L’attaquant star de Tottenham a rendu hommage à l’ambition de son club après l’engagement d’Antonio Conte en remplacement de Nuno Espirito Santo. Sa sortie ne rendra pas service à ses coéquipiers: «Son CV parle de lui-même, tout le monde sait à quel point il est estimé et ce qu’il a fait en tant que manager. Il s’agit pour nous, en tant que joueurs, de faire plus sur le terrain, de faire plus à l’entraînement, de faire plus en dehors de l’entraînement. Et de s’assurer que nous nous donnons toutes les chances de gagner.»

Implicitement, cela signifie que sous l’ère Nuno Espirito Santo le contingent des Spurs ne se donnait pas toutes les chances de gagner.

«C’est à nous, les joueurs, de ne pas avoir d’excuses.»

Harry Kane, attaquant de Tottenham

Et Harry Kane de poursuivre: «Conte a remporté des trophées au plus haut niveau avec les plus grands clubs, donc tout le monde est excité d’apprendre, excité de travailler sous ses ordres. Il montre chaque jour, lors de chaque réunion, de chaque séance d’entraînement, sa passion. C’est ce qui nous fait grandir. Nous allons aux matches en voulant mettre notre vie en jeu pour lui, et cela est déjà visible sur le terrain.»

Le capitaine de l’équipe d’Angleterre, qui n’a marqué qu’un seul but en Premier League cette saison et qui avait demandé cet été de quitter Londres, a enfoncé le clou: «C’est à nous, les joueurs, de ne pas avoir d’excuses.»

Prochaine échéance dimanche face à Everton

Avec l’arrivée d’Antonio Conte, Harry Kane semble avoir retrouvé de la motivation et un but: «Je suis un joueur qui croit toujours en lui. J’ai 28 ans, j’ai encore beaucoup à apprendre, je dois m’améliorer. Ce n’est pas le début que je voulais, que l’équipe voulait ou que le club voulait, nous le savons tous. Ce n’est pas quelque chose qui m’inquiète, je vais continuer à travailler et je suis vraiment excité à l’idée de collaborer avec ce nouveau manager. Je suis sûr qu’il peut m’apporter beaucoup de choses, et ça a un côté excitant.»

Le technicien italien est aux commandes depuis jeudi et le match des Spurs en Europa Conference League contre Vitesse Arnhem (3-2). Prochaine échéance: Everton en Premier League, dimanche.

Et si à cette occasion Harry Kane retrouve le chemin des filets, il faudra vraiment se poser la question de savoir à quel moment un joueur comme lui, payé des millions, décide de jouer à 100% ou de jouer avec le frein à main.

Ton opinion

3 commentaires