Actualisé 19.01.2011 à 16:30

Clin d'oeil

A vendre soutiens-gorge UBS-compatibles

La détentrice d'une boutique de lingerie genevoise profite de l'actualité pour faire une farce à ses clientes.

de
ila
La propriétaire compte laisser le mannequin qui détonne quelques jours en vitrine. (Photo: ila)

La propriétaire compte laisser le mannequin qui détonne quelques jours en vitrine. (Photo: ila)

«J'ai pas mis la culotte: elle est encore plus moche!» Renée Hirzel glousse du bon tour qu'elle a joué à ses clientes. Propriétaire depuis 25 ans d'une boutique de lingerie fine à la rue Verdaine, en vieille-ville de Genève, elle a installé en vitrine un mannequin arborant un volumineux soutien-gorge chair.

Une façon rigolote de rebondir sur l'actualité. En décembre 2010, un code vestimentaire conçu par UBS pour ses salariés recommandait en effet le port de ce type de dessous. «S'il n'y avait que ça à vendre, j'aurais fait faillite!», assure Renée. La banque a annoncé qu'elle était en train d'assouplir son dresscode.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!