A vos Marks! Prêts? Bossez!

Actualisé

A vos Marks! Prêts? Bossez!

Le magasin Marks & Spencer embauche la moitié de son personnel à l'Office de l'emploi. La politique cantonale lancée il y a deux ans porte ses fruits.

Le célèbre magasin anglais qui ouvrira le 27 avril a engagé treize employés genevois à plein temps. «On a signé notre ultime contrat d'engagement jeudi, explique Yves Menoud, store manager. Sept employés ont été recrutés à l'Office cantonal de l'emploi (OCE). «Nous sommes satisfaits: nous avons eu de très bons dossiers, rajoute Yves Menoud. Et, de surcroît, des gens sont sortis du chômage.»

Comme Marks & Spencer, de plus en plus d'entreprises font appel aux services de l'OCE. Une équipe de dix personnes assurant le contact avec les entreprises a été formée en avril 2004. Deux ans plus tard, après de nombreuses démarches, le service commence seulement à être connu. «En une journée, six chômeurs que nous avons présentés pour un poste ont été engagés, explique Elisabeth Reglat, répondante aux entreprises à l'OCE. Les sociétés se responsabilisent. Elles ont compris qu'elles pouvaient avoir un service similaire à celui des agences de recrutement, mais par un organisme financé par leurs impôts.» En 2005, les placements sont en hausse de quelque 10% par rapport à 2004.

L'OCE ne se considère pas en concurrence directe avec les nombreuses agences de recrutement. Pour les demandeurs d'emplois, ces dernières restent une solution éprouvée pour retrouver un travail.

Sabrine Gillièron

Ton opinion