Actualisé 28.02.2019 à 15:48

Zermatt (VS)

Abattage de marmottes en masse: les élus disent stop

L'extermination de marmottes au pied du Cervin choque les touristes, plaident quatre députés valaisans. Ils proposent une alternative.

de
rmi
Aux alentours de Zermatt, on dénombre environ 1000 marmottes.

Aux alentours de Zermatt, on dénombre environ 1000 marmottes.

iStock

En septembre dernier, en un seul mois, 170 marmottes ont été abattues près de Zermatt. Cette «extermination» a ému quatre députés valaisans de quatre partis différents, UDC, Verts, AdG et PLR, relate «Le Nouvelliste». «Les touristes, qui ne voient pas tous les jours ces jolis mammifères ne comprennent simplement pas cette mesure», plaident ces élus dans un postulat.

Le quotidien valaisan note que le site web de la destination Zermatt propose une page sur ses marmottes. Et se targue de proposer «une situation idéale pour les familles qui souhaitent observer ces rongeurs attachants.» Ou encore qu'il «suffit de marcher un peu pour les observer.»

Tirées à l'automne

Mais la même page précise qu'on dénombre environ 1000 marmottes aux alentours du village du pied du Cervin. Et que «les spécialistes parlent d'une surpopulation». Résultat, les petits mammifères sont tirés «à l'automne, dans des zones limitées» par des gardes-faunes ou des chasseurs.

Dans leur postulat, les quatre députés souhaitent que des alternatives soient étudiées pour régler cette surpopulation sans choquer. «Il serait par exemple envisageable d'anesthésier les marmottes et de les déplacer dans une autre région alpine», écrivent-ils. Par exemple dans des régions où elles sont rares. Possible? Souhaitable? Le sujet sera débattu au Grand Conseil le 12 mars.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!