Genève: ABB Sécheron reste à Genève: emplois sauvés
Actualisé

GenèveABB Sécheron reste à Genève: emplois sauvés

Certaines activités d'ABB Sécheron devaient être délocalisées en Pologne, effaçant 85 postes à Genève. Au final, le site, racheté par Hitachi, est maintenu.

par
ats
Le 31 octobre 2017, les ouvriers d'ABB-Sécheron avaient débrayé devant l'usine du groupe, située à Meyrin (GE). Ils s'inquiétaient des rumeurs grandissantes de délocalisation du site en Pologne.

Le 31 octobre 2017, les ouvriers d'ABB-Sécheron avaient débrayé devant l'usine du groupe, située à Meyrin (GE). Ils s'inquiétaient des rumeurs grandissantes de délocalisation du site en Pologne.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Annoncée fin 2017, la délocalisation de Genève en Pologne d'une partie des activités d'ABB Sécheron ne se fera pas. L'entreprise, bientôt propriété du groupe japonais Hitachi, a décidé de concentrer la fabrication de transformateurs de traction sur son site genevois.

«Cette excellente nouvelle valide l'une des solutions alternatives que nous avions conçues à l'époque avec l'ensemble des partenaires sociaux», indique Pierre Maudet, chef du Département du développement économique (DDE), dans un communiqué diffusé jeudi. Les 85 postes fixes ainsi que les dizaines de postes temporaires menacés par la restructuration sont maintenus.

L'annonce du groupe ABB Sécheron de délocaliser avait soulevé un vent de révolte au sein du personnel à Genève. Une task force composée de représentants de la direction, des employés et du syndicat Unia avait, sous la présidence de M.Maudet, élaboré plusieurs pistes pour limiter les suppressions d'emplois.

Investissements «significatifs» prévus

«C'est la reconnaissance de l'importance du site de Meyrin (GE) en tant que pôle d'expertise mondiale des réseaux électriques dans le domaine ferroviaire et d'excellence en matière de mobilité durable», a ajouté M. Maudet. Le groupe s'est engagé à investir de manière significative dans son nouvel outil de travail, précise de DDE.

Le groupe japonais Hitachi est le futur propriétaire d'ABB Sécheron qui appartenait au groupe zurichois ABB. Le site de Meyrin a pour clients de nombreux constructeurs de trains et des compagnies ferroviaires. ABB Sécheron, lancée en 1879, fabrique aussi des installations fixes de moyenne tension et est active dans les services ferroviaires. Les ateliers ont notamment développé la technologie TOSA, utilisée pour des bus électriques à recharge rapide.

Ton opinion