Palestine: Abbas parle du «cancer» de la colonisation
Actualisé

PalestineAbbas parle du «cancer» de la colonisation

Le président palestinien Mahmoud Abbas a menacé mardi de prendre des «mesures légales et diplomatiques» contre «le cancer» de la colonisation israélienne.

Mahmoud Abbas doit recevoir John Kerry vendredi.

Mahmoud Abbas doit recevoir John Kerry vendredi.

Mahmoud Abbas s'est exprimé à la veille d'une nouvelle visite du secrétaire d'Etat américain John Kerry au Proche-Orient.

«Nous avons déjà dit que nous ne resterions pas sans réaction alors que se propage le cancer des colonies, en particulier à Jérusalem-Est. Nous utiliserons notre droit d'Etat observateur à l'ONU pour prendre toute mesure légale, diplomatique et politique afin de le stopper», a déclaré M. Abbas.

Le président Abbas, qui doit recevoir M. Kerry vendredi soir à Ramallah (Cisjordanie), a réaffirmé son refus de «toute présence militaire israélienne dans des territoires appartenant à l'Etat indépendant de Palestine», allusion à la vallée du Jourdain, aux frontières de la Cisjordanie et de la Jordanie.

Projet de loi

Une commission ministérielle israélienne a adopté dimanche un projet de loi présenté par la droite ultra-nationaliste, lequel prévoit l'annexion de la vallée du Jourdain même en cas d'accord de paix avec les Palestiniens. Bien qu'il ait, selon les commentateurs israéliens, surtout une valeur symbolique, ce projet a été vivement dénoncé par les Palestiniens.

Ces derniers acceptent uniquement le déploiement d'une force internationale. Cette solution est rejetée par Israël qui insiste pour pouvoir «se défendre lui-même». (ats/afp)

Ton opinion