Actualisé 05.12.2007 à 16:32

Abbott va supprimer 1200 emplois

Le groupe pharmaceutique américain Abbott va supprimer 1200 emplois dans sa division cardiovasculaire, dont 500 en Irlande et 700 en Californie, a indiqué mercredi un porte-parole du groupe.

«Nous rationalisons notre organisation dans la division cardiovasculaire pour deux raisons», a expliqué M. Stoffel. Il a cité «une amélioration significative de l'efficacité de nos usines» et «une évolution du marché, avec de moindres volumes d'interventions chirurgicales de type PCI» (Percutaneous Coronary Intervention), dont les angioplasties.

En Irlande, Abbott va fermer au cours du premier trimestre 2008 une usine basée à Galway, qui emploie 500 personnes. En Californie, la multinationale ne prévoit pas de fermeture d'usine, mais va réduire de 700 postes les effectifs du site de Temecula, et ce immédiatement.

Selon M. Stoffel, Abbott a pris plusieurs dispositions relatives à ces suppressions, prévoyant, outre des indemnités de licenciement, la possibilité d'un transfert sur un autre site d'Abbott et l'aide à une recherche d'emploi en dehors du groupe.

La division cardiovasculaire a représenté un chiffre d'affaires de 1,25 milliard de dollars (1,4 milliards de francs) sur les neuf premiers mois de 2007, pour un chiffre d'affaires global de 18,7 milliards. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!