Athlétisme: Abel Kirui suprend en gagnant le marathon
Actualisé

AthlétismeAbel Kirui suprend en gagnant le marathon

L'outsider kényan Abel Kirui (27 ans) est devenu champion du monde du marathon à Berlin.

En 2h06'54, il a réalisé de loin le meilleur chrono de l'histoire aux Mondiaux pour devancer son compatriote Emmanuel Mutai.

L'époque des courses tactiques dans les grands Championnats est révolue. A l'image du marathon olympique de Pékin l'été dernier, remporté par le Kényan Samuel Wanjiru en 2h06'32, les Africains de l'Est ont imposé d'emblée un rythme soutenu dans les rues de Berlin, sous les applaudissements incessants des 700'000 spectateurs (chiffre officiel !) massés le long de la boucle de 10 km au centre-ville.

Kirui a amélioré de plus d'une minute et demie le record des Championnats établi par le Marocain Jaouad Gharib en 2003 à Paris. Ces deux hommes restent les seuls vainqueurs à avoir couru en moins de 2h10' aux Mondiaux. Kirui a précédé Mutai (2h07'48) de près d'une minute, l'Ethiopien Tsegay Kebede prenant la médaille de bronze, comme aux JO de Pékin, en 2h08'35. Il s'agit du premier doublé kényan sur marathon aux Mondiaux.

Deuxième du marathon de Berlin (déjà) en 2007 et vainqueur à Vienne en 2008, Kirui avait un palmarès peu fourni jusqu'à présent. Il n'était pas considéré comme un des meilleurs spécialistes kényans. Parmi ceux-ci, le champion olympique Wanjiru ainsi que les numéros deux et trois de tous les temps (derrière le recordman du monde éthiopien Haile Gebreselassie), Duncat Kibet et James Kwambai, n'étaient pas au départ. Ils se préparent pour des marathons urbains lucratifs. (si)

Ton opinion