Actualisé 12.07.2011 à 07:40

CFF

Abolir la 1ère classe pour plus de places

Les Jeunes socialistes suisses proposent une mesure radicale concernant les premières classes en train.

de
cbx
La 1ère classe pourrait un jour disparaître.

La 1ère classe pourrait un jour disparaître.

Des deuxièmes classes bondées et des premières classes à moitié vide. Tel est le constat que font les Jeunes socialistes suisses. Ceux-ci rêvent d'une compagnie ferroviaire sans classe et proposent donc la suppression de cette première classe qui, selon eux, est trop chère et peu remplie, révèle le Blick.

Le chef de file des Jeunes socialistes, David Roth, précise en ce sens: «Un siège en première classe rapporte moins aux CFF qu'un siège en seconde».

De plus, le confort de la seconde classe est suffisamment bon pour inciter les usagers de la première à ne plus vouloir débourser davantage. Les Jeunes socialistes privilégient en outre le développement de l'offre des transports publics.

Mais tous les politiques n'accueillent pas d'un bon oeil cette proposition. Certains estiment en effet que le voyageur qui veut travailler dans le calme a droit à cet avantage.

Les Jeunes socialistes ne s'arrêtent pourtant pas là et proposent notamment une densification du trafic de nuit et un système de vélos en libre-service à toutes les gares.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!