Genève: Absentéisme en hausse chez les gardiens de prison
Actualisé

GenèveAbsentéisme en hausse chez les gardiens de prison

Le nombre d'absences est en augmentation parmi le personnel pénitentiaire. Des mesures pour mieux valoriser la fonction sont en cours.

par
leo
Les chiffres inquiètent syndicats et élus.

Les chiffres inquiètent syndicats et élus.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Les gardiens de prison semblent avoir le blues. Le taux d'absentéisme ne cesse d'augmenter depuis deux ans, comme le rapporte la «Tribune de Genève». Au sein de l'Office cantonal de la détention (OCD), il est passé de 8,63% en 2017 à 10,58% en 2019 (entre janvier et novembre). Ce chiffre s'est même élevé à plus de 15% en juin 2019, à Curabilis, comme cela a été le cas à La Brenaz en septembre 2018 et 2019, ainsi qu'à La Clairière en janvier 2017, janvier, mars et avril 2019. Parallèlement, les heures supplémentaires ont explosé. Entre 2017 et 2019, elles ont en effet doublé dans tout l'OCD, notamment à Champ-Dollon.

L'Etat indique avoir pris des mesures. Une réorganisation du management est en cours et une «cellule psychologique» pour soutenir le personnel a été mise en place l'an passé, a précisé au quotidien le Département de la sécurité, de l'emploi et de la santé. Le département compte également sur la construction de la future prison des Dardelles pour désengorger Champ-Dollon. Le projet est actuellement en commission des Travaux.

Ton opinion