Genève: Abus sur les places de livraison: le Canton veut sévir
Publié

GenèveAbus sur les places de livraison: le Canton veut sévir

Trop de particuliers stationnent illégalement sur les emplacements réservés aux livreurs professionnels. Les contrôles et les sanctions vont s’intensifier.

par
dra
Les places de parc réservées à la livraison sont régulièrement occupées par des véhicules qui n’ont pas le droit d’y stationner.

Les places de parc réservées à la livraison sont régulièrement occupées par des véhicules qui n’ont pas le droit d’y stationner.

dra

Les cases aux diagonales jaunes, réservées aux livreurs, sont «régulièrement bloquées et les règles sont largement transgressées», dénonce le Canton, dans un communiqué publié ce vendredi. Il annonce donc des mesures contre les abus. Après une action de sensibilisation dès lundi prochain, les autorités promettent d’intensifier les contrôles et de punir «plus fréquemment» les contrevenants. Ceux-ci risqueront de 40 à 100 francs d’amende.

Si les places de livraison sont réservées aux professionnels, les particuliers ont le droit de les occuper, mais à des conditions précises. La durée de l’arrêt y est limitée à 20 minutes pour laisser monter ou descendre des passagers, et à 40 minutes pour charger des marchandises «de taille conséquente». Sauf que ces limitations ne semblent que rarement respectées. Selon le Département des infrastructures et la Fondation des parkings, le temps moyen de stationnement pour d’autres motifs qu’un déchargement est de plus d’une heure; soit trois fois plus longtemps que ne l’autorise l’ordonnance sur la signalisation routière.

Ton opinion

431 commentaires