Fille de 15 ans abusée – Abuseur principal condamné à la prison et banni de Suisse
Publié

Fille de 15 ans abuséeAbuseur principal condamné à la prison et banni de Suisse

Trois personnes se sont retrouvées devant le juge pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure. Le principal prévenu a écopé de prison. Ses deux compères obtiennent du sursis.

Le verdict a été prononcé ce mercredi dans les locaux du tribunal de Saint-Gall.

Le verdict a été prononcé ce mercredi dans les locaux du tribunal de Saint-Gall.

20min/Leo Butie

Trois hommes, deux Macédoniens du nord et un Kosovar, résidant en Suisse ont comparu lundi devant le tribunal à Saint-Gall. Ils étaient accusés de divers délits dont le plus grave était des actes sexuels avec une enfant. En octobre 2019, les prévenus auraient eu des rapports sexuels en groupe avec la victime, alors âgée de 15 ans dans un lieu loué en ville de Saint-Gall.

L’ancien ami de la victime l’aurait forcée à avoir des relations contre sa volonté lors de deux rencontres distinctes. Il lui aurait également procuré de l’alcool et de la drogue et lui aurait montré des vidéos pornographiques.

Parmi les autres délits, on reproche à deux des trois prévenus des infractions à la loi sur la circulation routière, à la loi sur les armes, ainsi que la possession et la diffusion de pornographie dure et de vidéo de violence extrême. L’un des prévenus, qui n’a pas d’antécédents, devait répondre uniquement d’actes sexuels avec un enfant.

Deux des trois accusés ont frôlé le renvoi de Suisse

Le tribunal a prononcé mercredi après-midi son verdict. L’ex-compagnon de la victime, un Macédonien du Nord âgé de 21 ans, a été condamné à une peine d’emprisonnement de 36 mois, dont huit mois ferme. Il devra ensuite quitter la Suisse pour au moins sept ans. Il a en outre été condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 150 jours-amendes à 110 francs (16’500 francs au total).

Les deux autres prévenus ont été condamnés à des peines de prison avec sursis de six mois pour actes d’ordre sexuel avec un enfant. Pour ces deux auteurs secondaires, le tribunal a renoncé à une expulsion de territoire. Tous deux sont cependant, comme l’auteur principal, frappés d’une interdiction d’exercer des activités avec des enfants.

L’un des deux complices a également été condamné pour possession de pornographie illégale à une peine pécuniaire avec sursis de 120 jours-amendes à 30 francs (3600 francs). L’avocate du principal accusé a fait savoir qu’elle ferait recours.

(leo/jbm)

Ton opinion