Accident de radeau sur le Rhône: condamnation d'un ingénieur valaisan
Actualisé

Accident de radeau sur le Rhône: condamnation d'un ingénieur valaisan

L'accident de radeau sur le Rhône en juillet 2001, qui avait coûté la vie à une adolescente, a trouvé son épilogue définitif.

Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé la condamnation d'un ingénieur de l'Etat du Valais.

Reconnu coupable d'homicide par négligence, de lésions corporelles graves par négligence et d'entrave à la circulation publique, cet ingénieur écope de 45 jours-amende à 250 francs avec sursis. Il était responsable du chantier de la palplanche sur laquelle le radeau s'était empalé.

Inaction coupable

Il aurait dû faire procéder à l'enlèvement de cet obstacle. Son inaction entre la fin du chantier et l'accident constitue une négligence fautive, confirme un verdict du TF, rendu public vendredi par l'Etat du Valais.

L'accident sur le Rhône avait eu lieu il y a sept ans, le 6 juillet 2001. Il s'était produit dans le cadre d'un camp international de vacances pour adolescents.

Ses participants naviguaient sur des radeaux lorsque l'une des embarcations s'est renversée après avoir frappé un poteau en acier, entraînée par un vent fort. Une adolescente espagnole de 15 ans s'était noyée. Une de ses compatriotes de 14 ans avait été grièvement blessée. (ats)

Ton opinion