Etats-Unis: Accident pour une épilation de maillot

Actualisé

Etats-UnisAccident pour une épilation de maillot

Une automobiliste américaine a provoqué un accident peu banal. Elle s'épilait le maillot quand elle a percuté un autre véhicule.

par
atk

Megan Mariah Barnes, une Américaine de 37 ans, roulait la semaine dernière en direction de la ville de Key West en Floride quand elle a percuté la voiture qui se trouvait devant elle. L'accident qui n'a fait que des dégâts matériels pourrait à première vue sembler banal, si ce n'est que…

La femme au volant du véhicule fautif n'était pas du tout attentive à ce qui se passait sur la route et pour cause! Elle s'épilait le maillot, alors que son ex mari assis sur le siège passager, tentait de tenir le volant droit. Pire, Megan n'avait même pas le droit de rouler. Son permis avait été suspendu la veille suite à une conduite en état d'ivresse.

«Elle a déclaré qu'elle se rendait à Key West pour voir son petit-ami et qu'elle voulait être prête pour leur rendez-vous», a expliqué l'agent Gary Dunik, encore incrédule, au quotidien Keys News. «Si je n'avais pas été là, je ne l'aurais pas cru. Il y a dix ans, j'ai arrêté un homme exactement au même endroit. Il avait trois ou quatre seringues qui sortaient de son bras. C'était surréaliste et je m'étais dit que je ne verrais jamais rien d'aussi fou. Je me suis trompé!»

Se rendant compte des problèmes qu'elle aurait pu avoir si la police s'apercevait du déroulement réel des faits, l'Américaine a eu l'idée de changer de place avec celle de son ex-mari, Charles Judy, juste après l'accident. Mais ce subterfuge n'a pas fonctionné. Les brûlures présentes sur la poitrine de l'homme ont prouvé qu'il n'était pas au volant, puisque l'airbag ne s'est déclenché que du côté passager. Charles Judy n'a finalement pas été sanctionné, mais la conductrice risque jusqu'à un an de prison.

Ton opinion