Sécurité routière: Accidents au plus bas à Neuchâtel
Actualisé

Sécurité routièreAccidents au plus bas à Neuchâtel

Le nombre d'accidents de la route est descendu en 2009 sous la barre symbolique des 1000 cas enregistrés dans le canton de Neuchâtel.

En 2009, seules six personnes sont décédées sur les routes neuchâteloises.

En 2009, seules six personnes sont décédées sur les routes neuchâteloises.

Le nombre d'accidents n'a cessé de régresser depuis l'an 2000, où 1915 cas avaient été consignés.

En 2009, quelque 908 accidents ont été répertoriés sur les routes neuchâteloises, contre 1010 l'année précédente. Dans son rapport annuel publié vendredi, la police neuchâteloise précise que six personnes ont perdu la vie l'an dernier sur les routes, contre cinq en 2008.

Le nombre d'accidents avec blessés s'est élevé à 355 (-15) et le nombre de blessés à 448 (-4). L'inattention et la vitesse ont été les motifs d'accidents les plus fréquents. L'alcool au volant et au guidon figure aux cinquième rang des causes. Sur 853 cas d'ivresse au volant dénoncés, 128 ont été constatés lors d'accidents.

Alcool et vitesse

Près de 21'600 usagers de la route ont subi en 2009 un contrôle à l'éthylomètre. En outre, sur 9,5 millions de contrôle opérés sur des radars fixes, quelque 56'800 excès de vitesse ont été constatés, soit une proportion de 1 sur 164.

Les 540'000 contrôles effectués sur radars mobiles ont donné lieu à 27'400 constats de dépassement de la vitesse autorisée (1 sur 20). Le nombre total de contraventions à la Loi sur la circulation routière s'est élevé à 142'400 en 2009, soit plus du double de l'année précédente (65'400).

Nouveaux radars fixes

La police neuchâteloise a expliqué cette forte augmentation par l'installation de trois nouveaux radars fixes dans le canton. Elle cite en particulier la mise en service en juillet 2008 du radar autoroutier surveillant la limitation de vitesse à 60 km/h près du chantier du tunnel de Serrières, à la sortie ouest de Neuchâtel.

(ats)

Ton opinion