«Seigneur des anneaux»: Accord à l'amiable entre Warner et héritiers de Tolkien

Actualisé

«Seigneur des anneaux»Accord à l'amiable entre Warner et héritiers de Tolkien

La Fondation Tolkien et le studio New Line Cinema, filiale de Warner, ont conclu un accord amiable sur la rémunération des héritiers de l'auteur du «Seigneur des anneaux», dont l'adaptation au cinéma avait rapporté des milliards de dollars, ont-ils annoncé mardi.

Les termes financiers de l'accord, qui permettra aux parties d'éviter un procès, sont confidentiels.

Une plainte avait été déposée en février 2008 devant la Cour supérieure de Los Angeles (Californie, ouest) par la Fondation Tolkien Trust et la maison d'édition HarperCollins et devait conduire à un procès en octobre prochain.

Les plaignants reprochaient à New Line Cinema de ne pas leur avoir versé la part qui leur revenait après l'immense succès de la trilogie du «Seigneur des Anneaux» de Peter Jackson (2001-2003), adapté de l'oeuvre de J.R.R. Tolkien.

Dans un communiqué, le fils aîné de l'auteur, Christopher Tolkien, a déclaré au nom de la Fondation Tolkien qu'il «regrettait qu'une action en justice eût été nécessaire», tout en se félicitant qu'un accord ait été trouvé «dans des termes satisfaisants, qui permettront à la Fondation de poursuivre ses oeuvres de bienfaisance».

La Fondation a aussi donné son feu vert à New Line pour tourner «Bilbo le Hobbit», toujours d'après Tolkien. Peter Jackson sera à nouveau derrière la caméra et le tournage doit commencer en 2010.

Le pdg de Warner, Alan Horn s'est félicité de la conclusion de l'accord, assurant que le studio «valorisait profondément la contribution des oeuvres de Tolkien au succès de (ses) films».

La trilogie du «Seigneur des anneaux», sortie entre 2001 et 2003, a rapporté, rien qu'en salles, près de 3 milliards de dollars.

Dans leur plainte, les avocats de la Fondation et de HarperCollins avaient réclamé 150 millions de dollars de dommages et intérêts et le pouvoir de dénoncer les droits de New Line sur tout film à venir adapté des oeuvres de Tolkien.

(afp)

Ton opinion