Zoug: Accord entre Sika et le gendarme boursier
Publié

ZougAccord entre Sika et le gendarme boursier

Le groupe zougois Sika, basé à Baar, a reconnu les infractions qui lui étaient reprochées et s’est engagé à prendre des «mesures organisationnelles».

La société a omis de transmettre différents documents dans les délais impartis. (archives)

La société a omis de transmettre différents documents dans les délais impartis. (archives)

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Le chimiste du bâtiment Sika a passé un accord avec le gendarme de la Bourse suisse SIX Exchange Regulation (SER). L’autorité de surveillance lui reprochait plusieurs violations des prescriptions sur les devoirs d’annonce entre juillet 2018 et mars 2019.

Le groupe zougois s’est engagé à prendre des «mesures organisationnelles», indique mercredi SER, qui n’a infligé aucune pénalité financière dans cette affaire. Sika a reconnu les infractions qui lui étaient reprochées.

La société basée à Baar a omis de transmettre dans les délais impartis le rapport semestriel 2018, le capital conditionnel, la date de l’assemblée générale 2019, le rapport de gestion 2018, la suppression de la clause d’opting-out, ainsi que la convocation à l’assemblée générale 2019, énumère le régulateur dans son communiqué.

(ATS/NXP)

Ton opinion