Canada: Accord trouvé entre Chrysler et le syndicat des travailleurs
Actualisé

CanadaAccord trouvé entre Chrysler et le syndicat des travailleurs

Le syndicat des travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) a annoncé vendredi avoir conclu un accord salarial crucial avec le constructeur américain Chrysler.

Cette entente ouvre la voie à une aide financière d'Ottawa et à une alliance avec Fiat.

Cet accord doit encore être approuvé en début de semaine prochaine par les 8000 employés canadiens de Chrysler qui sont membres des TCA.

Le président des TCA, Ken Lewenza, a déclaré lors d'une conférence de presse télévisée avoir consenti une réduction de salaire horaire équivalente à 40 minutes de travail non rémunéré chaque jour.

Chrysler, qui lutte pour échapper à la faillite, a jusqu'au 30 avril pour remettre au gouvernement canadien son plan de restructuration et pouvoir prétendre ainsi à une nouvelle aide financière.

Concessions

Pour finaliser ce plan, Chrysler exigeait que les TCA acceptent une réduction du coût horaire de travail de 19 dollars canadiens (16 dollars américains), pour s'ajuster au niveau de Toyota Canada, qui est d'environ 57 dollars l'heure.

Le patron du constructeur italien Fiat avait réclamé la semaine dernière une telle baisse de la rémunération horaire pour conclure une alliance avec Chrysler.

Et le ministre canadien de l'Industrie Tony Clement avait lui aussi appelé le syndicat à des concessions, indiquant que faute d'un accord le gouvernement canadien ne fournirait pas les crédits dont Chrysler a besoin. Il avait aussi jugé «logique» la position de Fiat.

(ats)

Ton opinion