Monaco: Accords de transparence fiscale signés
Actualisé

MonacoAccords de transparence fiscale signés

Monaco a signé des accords d'échange d'informations fiscales avec sept pays du nord (Suède, Norvège, Finlande, Danemark, Islande, Iles Féroé et Groenland).

Une vue de la principauté de Monaco.

Une vue de la principauté de Monaco.

La principauté de Monaco a longtemps figuré sur la liste des paradis fiscaux. Elle a décidé d'y remédier en partie. «Ce sont des accords d'échange d'informations au cas par cas, sur demande fondée et pertinente de l'autorité étrangère», a indiqué à l'AFP Franck Biancheri, conseiller du gouvernement monégasque pour les relations extérieures et les affaires économiques et financières internationales.

A la suite du G20 de Londres, en avril 2009, Monaco s'était engagé dans un effort de transparence fiscale qui avait permis à la Principauté de sortir de la «liste grise» des pays non coopératifs en matière fiscale élaborée par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).

Les accords avec les sept pays scandinaves ont été officiellement signés par M. Biancheri mercredi à Paris. Au total, des accords de transparence fiscale ont été signés avec 23 Etats, dont douze de l'OCDE. Un 24e accord avec l'Allemagne a été conclu en avril. Il sera signé en juillet, a dit M. Biancheri.

(ats)

Ton opinion