Actualisé 01.02.2013 à 14:30

Asile

Accords migratoires avec l'Afrique en vue

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga entame un périple dans trois pays par le Nigeria, où un partenariat a été développé. Elle doit signer des accords avec la RDC et l'Angola.

Simonetta Sommaruga est en Afrique jusqu'au 7 février.

Simonetta Sommaruga est en Afrique jusqu'au 7 février.

A Abuja, la conseillère fédérale doit rencontrer les ministres nigérians de l'intérieur et des affaires étrangères, ainsi que des représentants de l'agence nigériane de lutte contre la traite d'êtres humains et le trafic des migrants, a indiqué vendredi le Département fédéral de justice et police (DJFP) dans un communiqué. Son voyage se terminera le 7 février.

Les domaines de l'éducation et du renforcement des capacités pour maîtriser les flux migratoires sur place seront au cœur des pourparlers. Parallèlement, la cheffe du DJFP évoquera avec ses interlocuteurs la lutte contre les migrations irrégulières et le trafic de drogue.

Elle se rendra ensuite au Lagos pour visiter «des projets de formation d'étudiants» et jauger «l'aide à la réintégration de migrants rentrés au pays», précise le communiqué.

Deux accords en Angola

Mme Sommaruga s'entretiendra ensuite à Kinshasa avec les autorités congolaises. La Suisse et la République démocratique du Congo (RDC) doivent signer un accord de coopération migratoire pour régler «les conditions de la reprise par le Congo de ses propres ressortissants».

La conseillère fédérale prendra également langue sur place avec des représentants du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ainsi qu'avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Sa visite s'achèvera à Luanda, en Angola, où des entretiens de travail sont prévus avec trois ministres angolais (affaires étrangères, justice et intérieur).

Là aussi, la signature d'un accord de coopération en matière de migration est annoncé ainsi qu'un accord «visant la suppression de l'obligation de visa pour les titulaires d'un passeport diplomatique ou de service». Mme Sommaruga visitera enfin des structures de prises en charge de migrants illégaux. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!