Actualisé 14.10.2013 à 07:40

Perpignan (F)

Accusations de pots-de-vin

Le promoteur et président de Migros Neuchâtel-Fribourg, Damien Piller fait partie d'un groupe de treize personnes renvoyées devant un Tribunal correctionnel français.

de
phf

Un procureur des Pyrénées-Orientales a demandé le renvoi de treize personnes devant le Tribunal correctionnel dont Damien Piller. Il est soupçonné de corruption, de faux et d'usage de faux. A l'époque, Jacques Bouille, l'ancien mair­e de Saint-Cyprien qui s'est donné la mort en prison en 2009, soutirait des pots-de-vin aux acteurs qui souhaitaient décrocher un permis de construire.

Le maire de Saint-Cyprien (F) aurait joué le même jeu et se serait fait offrir des toiles de maître par Damien Piller lors de la réalisation de complexes touristiques sur la côte méditerranéenne. Interrogé par «La Liberté», ce dernier conteste ces accusations.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!