Vaud: Accusé au Salvador, un nanti se réfugie à Morges
Actualisé

VaudAccusé au Salvador, un nanti se réfugie à Morges

Un Salvadorien a quitté son pays où il était accusé de corruption et de fraude. Il vit désormais sur les bords du Léman.

par
akh

Un homme d'affaire du Salvador poursuivi par la justice de son pays, réside à Morges (VD) depuis avril dernier, relate le «Tages-Anzeiger». L'homme est soupçonné de corruption et de fraude. En janvier, lorsqu'une nouvelle arrestation à son encontre est prononcée, il disparaît d'Amérique centrale.

Le journal zurichois en collaboration avec la plate-forme en ligne salvadorienne Revista Factum a retrouvé la trace d'Enrique R. à Morges, dans le canton de Vaud. Ce multimillionnaire qui possède un passeport suisse s'est enregistré au contrôle des habitants en avril 2017. Son nom est inscrit à l'interphone de son adresse morgienne.

Interpol

Les autorités sont au courant de la présence de Enrique R. âgé de 65 ans. Elles n'ont en revanche pas indiqué si une enquête était en cours. La justice salvadorienne avait lancé un signalement via Interpol, mais on ignore si un avis de recherche a été publié, précise le «Tages-Anzeiger».

Très connu dans son pays, le Salvadorien a fait fortune dans le pétrole et le traitement des ordures. Il possède plusieurs biens immobiliers en Suisse. Un hélicoptère a été enregistré à son adresse de Morges, un appareil qui avait été auparavant confisqué par la justice de Floride (USA).

Ton opinion