Publié

ZurichAccusé d'avoir grillé une priorité, il est innocenté

Le 3 janvier 2015, un bus est entré en collision avec un taxi à un croisement. Condamné à une amende, le conducteur du car, qui avait fait recours, a récemment obtenu gain de cause pour la deuxième fois.

par
ats/ofu

Un amende de 300 francs et des frais de 970 francs. C'est ce qu'un chauffeur de bus zurichois aurait dû payer s'il avait accepté la décision des autorités du canton de Zurich concernant un accident remontant à début 2015.

Le 3 janvier de cette année-là, aux alentours de 2h50 du matin, le conducteur roulait sur la Bahnhofstrasse lorsqu'il avait bifurqué dans l'Uraniastrasse. En faisant cela, il était entré en collision avec un taxi qui venait de gauche. Selon les autorités de la ville, le conducteur du bus de nuit a grillé la priorité au taxi. Au moment des faits, les feux de signalisation étaient éteints à ce croisement; seul un feu jaune clignotait.

Priorité de droite

Convaincu de son innocence, le chauffeur de bus avait saisi le Tribunal de district de Zurich, qui l'avait innocenté en première instance, estimant qu'il n'a grillé aucune priorité. Mais comme les autorités n'ont pas voulu en rester là, l'affaire a été traitée une nouvelle fois par le tribunal cantonal. Dans son jugement récemment rendu public, la Cour a confirmé la décision prononcée en première instance et a innocenté le conducteur du bus.

Le tribunal cantonal estime que c'est bien l'accusé qui avait la priorité parce qu'il venait de droite. Cette priorité de droite s'applique même si le conducteur du bus venait d'une route frappée d'une interdiction de circuler générale puisque cette règle ne s'applique pas aux bus. Les juges rappellent également que la priorité de droite s'applique toujours lorsqu'il n'existe aucun autre panneau ou feu, ce qui était le cas à l'intersection en question.

Pour finir, le tribunal cantonal a précisé que tant le conducteur du bus que le taxi ont expliqué ne pas avoir vu l'un l'autre à temps en raison d'un chantier qui se trouvait à cet endroit-là au moment des faits. «Les questions de priorité étaient donc claires.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!