Actualisé 27.04.2020 à 05:24

Accusé d'avoir truqué un match

L'Olympiakos pourrait être relégué

Les faits remontent à 2015. Le club du Pirée risque très gros.

de
Sport-Center
L'Olympiakos n'a jamais quitté la première division grecque.

L'Olympiakos n'a jamais quitté la première division grecque.

Keystone

La démarche mènera-t-elle à de véritables sanctions ou s'agit-il simplement d'un avertissement de plus sans conséquences? Si aucune réponse ne devrait être apportée avant, au moins, la fin de l'été, l'Olympiakos s'est en tout cas mis dans de sales draps. Le club du Pirée, qui semblait en route pour cueillir un 45e titre dans le championnat grec, vient d'être rattrapé par une sombre histoire de match truqué, comme le révèle le journal SDNA.

Les faits remontent à 2015, et à une rencontre contre Atromitos remportée alors par l'Olympiakos. Le comité d'éthique de la Ligue grecque, qui planche sur le dossier depuis plusieurs mois, aurait fini par réunir suffisamment de preuves de la culpabilité du club le plus titré du pays. La sanction envisagée? Une relégation directe en deuxième division, 3 millions d'euros d'amende et la mise à l'écart du propriétaire du club, Evangelos Marinakis, de toutes activités liées au football.

Le président d'Atromitos, George Spanos, risque les mêmes sanctions, tout comme son club. Ce scandale secoue le football grec dans son ensemble. Pas moins de 15 accusés sont pointés du doigt. La parole est désormais à la défense.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!