Actualisé 13.04.2006 à 11:02

Acheter des clopes reste encore un jeu d'enfant

Aucune loi fédérale n'interdit la vente de tabac aux mineurs. Dans le canton, c'est chose faite depuis janvier. Mais les jeunes ont facilement accès aux automates à cigarettes...

«Si on me demande ma carte d'identité, mes copines de 18 ans vont les acheter pour moi. Ou alors je les achète au distributeur automatique», nargue Katia, 17 ans. Malgré la nouvelle loi en vigueur dans le canton de Vaud depuis le 1er janvier, interdisant la vente de cigarettes aux mineurs, les automates sont aujourd'hui très peu surveillés.

Mais plus pour longtemps: d'ici à 2008, tous les distributeurs seront modifiés, de sorte qu'ils ne soient plus accessibles librement. «L'utilisation de jetons est envisagée. Ils devront être achetés au bar, et les employés pourront ainsi contrôler l'âge des fumeurs», explique Alain Jeanmonod, chef de la police du commerce vaudoise. Les deux inspecteurs du canton ont déjà effectué quelques contrôles.

Les sanctions, qui seront appliquées dès 2007, pourront aller jusqu'à 20 000 fr. «Nous comptons sur la bonne volonté des tenanciers», poursuit Alain Jeanmonod. Quant aux kiosquiers lausannois, ils affirment respecter la loi à la lettre et réclamer une pièce d'identité aux jeunes en cas de doute sur leur majorité. «Certains clients deviennent agressifs quand je refuse de leur vendre des cigarettes, indique le gérant du kiosque de Saint-Laurent. Hélas, il arrive souvent que les parents achètent des clopes pour leurs enfants...»

Caroline Goldschmid

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!