Actelion rachète l'américaine Cotherix
Actualisé

Actelion rachète l'américaine Cotherix

Le groupe biotechnologique bâlois Actelion va racheter la société californienne Cotherix pour quelque 420 millions de dollars (525 millions de francs).

La transaction devrait être sous toit d'ici à la fin mars.

Actelion propose 13,50 dollars par actions Cotherix, soit une prime de 72 % par rapport au cours de clôture moyen sur un mois, selon un communiqué diffusé lundi. Le bonus proposé aux actionnaires est en outre de 21 % sur la base du cours affiché par l'entreprise américaine vendredi soir.

La direction et le conseil d'administration de Cotherix ont déjà accepté de céder leurs titres, ce qui correspond à 32 % du capital. La société cotée au Nasdaq va maintenant faire l'objet d'une offre publique d'achat (OPA). La transaction devrait démarrer dans deux semaines.

Synergies attendues

Actelion et Cotherix sont partenaires depuis longtemps dans le traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire et leurs activités se complètent, explique le communiqué. L'acquisition se révélera rapidement positive.

Pour 2007, le Ventavis de Cotherix devrait générer un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars, estime Actelion. Ce médicament est le seul traitement homologué aux Etats-Unis contre l'hypertension artérielle pulmonaire.

Les synergies permettront de dégager des liquidités dès l'année prochaine. Un impact positif sur le bénéfice est attendu à partir de 2008.

Bond du bénéfice sur 9 mois

Au début du mois, Actelion avait annoncé vouloir émettre un emprunt convertible jusqu'à 400 millions de francs. Son but était d'atteindre ses objectifs et de réaliser sa croissance stratégique.

Actelion a vu son bénéfice net grimper de 70 % à 171,8 millions de francs au cours des neuf premiers mois de l'année. Le chiffre d'affaires a augmenté de 43 % à 684,3 millions de francs. Il y a un mois, le groupe relevait ses prévisions pour l'exercice 2006, tablant sur des ventes nettes comprises entre 930 et 940 millions, contre 880 et 910 attendu auparavant et 663,6 millions en 2005. (ats)

Ton opinion