Neuchâtel: Actes sexuels sur enfant jugés 8 ans après les faits
Actualisé

NeuchâtelActes sexuels sur enfant jugés 8 ans après les faits

Une fillette aurait subi les attouchements d'un entrepreneur russe en 2010. Elle avait 8 ans. L'accusé conteste. Le Tribunal va trancher dans une semaine.

par
apn
Le Tribunal de Neuchâtel va trancher une épineuse question la semaine prochaine.

Le Tribunal de Neuchâtel va trancher une épineuse question la semaine prochaine.

photo: Kein Anbieter

Du temps, beaucoup de temps s'est écoulé depuis les faits qui remonteraient à 2010 et le jugement du Tribunal du Littoral et du Val-de-Travers (NE) dont le verdict est attendu la semaine prochaine. Une adolescente de 16 ans accuse un sexagénaire russe de lui avoir fait subir des actes sexuels alors qu'elle n'avait que 8 ans. La dénonciation n'a eu lieu que l'année passée, relève «L'Express». Le journal ajoute que les deux psys qui ont suivi la jeune fille ont trouvé ses propos crédibles. L'accusé a nié tout attouchement sexuel.

Confusion dans l'esprit?

Les deux familles voisines se fréquentaient et l'enfant se rendait souvent dans la maison de l'entrepreneur slave. Selon la défense de l'accusé, il y a eu probablement une confusion dans l'esprit de la plaignante: elle aurait aperçu le sexe du prévenu alors que celui-ci se promenait en peignoir.

«Différence culturelle»

Quant à l'avocat de la partie plaignante, il a souligné que les nombreux cadeaux qu'offrait le prévenu à sa cliente étaient une forme d'aveu. Les avocats de l'accusé y voient plutôt une générosité mal comprise à cause de la différence culturelle. Le procureur a requis une peine de 10 mois avec sursis et un traitement de l'addiction à l'alcool du Russe. Le verdict sera rendu la semaine prochaine.

Ton opinion