Actualisé 27.02.2018 à 09:27

Salon MWCActeurs historiques de la téléphonie à la relance

Au salon Mobile World Congress, les places sont toujours plus chères pour trouver grâce auprès des consommateurs.

de
Michel Annese, Barcelone

Plus de 1,2 milliard d'appareils tournant sous Android (Google) ont trouvé preneur l'an passé. Derrière le leader incontesté Samsung et son principal challenger, Huawei, des marques historiques sont en quête d'un nouveau souffle sur le segment haut de gamme.

■ LG V30 s La firme sud-­coréenne analyse les prises de vues avec l'intelligence artificielle pour mieux adapter les réglages (type de scène, couleurs, etc.), ainsi que pour reconnaître des objets.

■ Sony Xperia XZ2 Le spécialiste nippon des capteurs d'images a présenté le premier smartphone capable d'enregistrer des vidéos en 4K conformes au standard HDR (clichés d'une grande intensité lumineuse). Sony promet aussi une meilleure immersion grâce à des effets de vibration adaptés au contenu consulté.

■ Nokia 8110 4G La firme finlandaise HMD Global avait réussi son coup de pub l'an dernier avec une version revisitée du fameux Nokia 3310. Rebelote cette année avec le téléphone à clapet coulissant 8110. Cette autre icône de l'histoire de la téléphonie avait connu la consécration en étant utilisé par Neo, héros du film «Matrix». Mais HMD Global vise au-­delà des geeks nostalgiques en mal d'un gadget (prix: environ 90 fr.) pour regagner une place dans le top 10 des fabricants.

Son nouveau smartphone Nokia 8 Sirocco s'est fait remarquer avec un bel écran (de 5,5 pouces en qualité QHD+), incurvé sur les deux côtés, avec un ratio d'affichage 18:9, le tout étanche selon la norme IP67.

Son prix (environ 900 fr.) l'oblige cependant à lutter avec les poids lourds du secteur, à commencer par le dernier Galaxy S9 de Samsung.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!