Activistes proches des talibans tués au Pakistan
Actualisé

Activistes proches des talibans tués au Pakistan

L'armée pakistanaise a annoncé dimanche avoir tué près de 13 activistes proches des taliban dans la région tribale du Nord-Waziristan près de la frontière afghane. (Photo:AP)

Elle affirme n'avoir subi pour sa part aucune perte.

Des activistes armés, en petits groupes, ont mené samedi dans la nuit une série de raids contre des postes de contrôle de l'armée mais leurs assauts ont été repoussés, a précisé l'armée.

A bord de trois à quatre véhicules, les activistes ont d'abord attaqué un poste de l'armée dans la région de Ghulam Khan, près de la frontière afghane. Les soldats ont riposté et tué près de quatre activistes.

Ils ont ensuite mené un autre raid contre un ensemble de postes militaires situé dans la même région avant d'être une nouvelle fois mis en échec. Neuf assaillants ont été tués. Sept autres activistes ont par ailleurs été arrêtés.

Pacte dénoncé

La région du Nord-Waziristan est réputée pour abriter dans ses montagnes de nombreux combattants islamistes et serait, selon des responsables américains, le lieu où se terre Oussama ben Laden depuis septembre 2001.

Pour envenimer la situation, les milices pachtounes des zones tribales incontrôlées de la région, traditionnelles alliées des taliban, ont dénoncé cette semaine un pacte mutuel de non-agression conclu dix mois plus tôt avec les autorités centrales pakistanaises, au grand dam des forces américaines engagées en Afghanistan.

Les Etats-Unis ont demandé à maintes reprises au président pakistanais Pervez Musharraf de faire le ménage dans cette région, n'excluant pas le recours à des frappes aériennes.

ats/reuters

(ats)

Ton opinion