En concert à Lausanne: Adam Cohen: «J'assume enfin d'être le fils de...»
Actualisé

En concert à LausanneAdam Cohen: «J'assume enfin d'être le fils de...»

Adam Cohen, rejeton de Leonard, sort un album folk dans la lignée musicale de son père. Il le présentera aux Docks dimanche 4 décembre 2011.

par
Fabien Eckert
A 38 ans, Adam célèbre l'héritage de son paternel.

A 38 ans, Adam célèbre l'héritage de son paternel.

– Adam Cohen, vous dites que «Like A Man» est votre disque le plus abouti...

– C'est en tout cas celui dont je suis le plus fier. J'ai écrit les titres qui le composent au cours de ces dernières années, mais je n'ai pas eu le courage ni la sagesse de les rendre publics.

– Pourquoi?

– Car ils ressemblaient beaucoup trop à ceux de mon père, et je voulais me distancier du poids de son image.

– Aujourd'hui, à 38 ans, vous assumez donc enfin d'être le fils de Leonard...

– Non seulement je l'assume enfin, mais de surcroît, je le revendique avec joie. Avec cet album, j'ai d'ailleurs voulu célébrer la tradition familiale. On y retrouve des traits, des voix et une structure musicale propres à mon père.

– Quel a été le facteur déclencheur pour assumer cet héritage?

– Il y en a trois: une désillusion avec ma propre carrière, le retour sur scène de Leonard et le fait de devenir papa moi-même.

– A quoi ressemblera votre concert?

– Nous sommes trois sur ­scène. Nos live sont très intimistes. On essaie d'établir une atmosphère romantique, un peu surannée, qui provient du folk des années 1960. Aux Docks, on présentera uniquement des morceaux de mon dernier CD.

Adam Cohen et Mai Bloomfield

Dimanche 4 décembre 2011, dès 20h. Les Docks, av. de Sévelin 34, Lausanne. Info: www.lesdocks.ch

Suivez l'actualité musicale de 20 minutes aussi sur:

Suivez l'actualité musicale de 20 minutes aussi sur:

Suivez l'actualité musicale de 20 minutes aussi sur:

Ton opinion