Actualisé 09.11.2006 à 11:30

Adidas plombé par Reebok, revoit ses prévisions en baisse

Le fabricant allemand d'articles de sport Adidas a réduit jeudi de 20 % à 15 % ses prévisions de croissance du bénéfice en 2007 en raison d'investissements plus importants que prévu à sa filiale américaine Reebok.

Adidas, qui a racheté Reebok pour 3,8 milliards de dollars pour concurrencer Nike sur son propre terrain, compte désormais procéder à de nouveaux investissements, en matière de publicité et de développement de produits, pour enrayer la baisse des ventes de la marque américaine

Au troisième trimestre 2006, Adidas a réalisé un bénéfice après minoritaires de 244 millions d'euros. Le chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 53 % à 2,949 milliards d'euros. Les comparaisons avec 2005 sont peu parlantes en raison de la consolidation de Reebok dans les comptes cette année.

Pour l'ensemble de 2006, Adidas prévoit un bénéfice net compris entre 480 et 490 millions d'euros, contre 383 millions d'euros en 2005. Il tablait auparavant sur un bénéfice net autour de 500 millions d'euros.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!