Londres: Ado, Cara Delevingne était une vraie diablesse
Actualisé

LondresAdo, Cara Delevingne était une vraie diablesse

Durant sa scolarité, le mannequin a fait vivre l'enfer à ses profs et à sa famille. Mais la jeune femme a détesté cette période.

par
Ludovic Jaccard

Elle a beau être l'un des top models les plus demandés de la planète, Cara Delevingne n'a pas toujours été bien dans sa peau. Plus jeune, la Londonienne était une vraie bad girl. Tout ça à cause de son mal-être lié à ses complexes physiques. «L'adolescence a été le pire moment pour moi. Cet âge est très déroutant, et vous vous sentez tellement seul», confie-t-elle au «Sun».

En classe, Cara était une cancre. «Je faisais beaucoup de conneries. Je n'aime pas les limites. Si quelqu'un m'impose une règle que je n'aime pas, je me rebelle. J'adorais actionner les alarmes incendies à l'école, je le faisais souvent», se rappelle-t-elle. Fière de ses exploits, l'ado ne se faisait jamais attraper par les profs: «J'étais comme un ninja. Quelqu'un d'autre se faisait prendre à ma place!»

Une fois rentrée chez elle, la demoiselle ne se calmait pas pour autant. Sa sœur, Poppy, doit encore s'en souvenir. «Une fois, j'ai mis un scorpion dans sa chaussure, mais elle ne s'est pas fait piquer parce qu'elle l'avait vu avant. Nous avons eu une dispute horrible après cela», se rappelle-t-elle.

Aujourd'hui, à 22 ans, Cara est plus sereine. Mais cela ne l'empêche pas de tacler son métier:«La mode n'est que de l'apparence. Il n'y a pas de recherche, il s'agit juste de créer des jolies choses.» Pas étonnant qu'elle se lance dans une carrière d'actrice. On la verra dans «La face cachée de Margo», dès le 12 août au cinéma.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion