Autriche: Ado retrouvée poignardée dans sa chambre
Publié

AutricheAdo retrouvée poignardée dans sa chambre

Une mineure de 16 ans a été tuée, dans la nuit de dimanche à lundi en Autriche. Son petit ami de 17 ans, suspecté d'être l'auteur du crime, a été arrêté mardi.

par
doz/ofu
1 / 3
Saber Akhondzada, âgé de 17 ans, est activement recherché par la police autrichienne. Il aurait poignardé sa petite amie. Le corps sans vie de l'ado de 16 ans a été retrouvé par sa mère.

Saber Akhondzada, âgé de 17 ans, est activement recherché par la police autrichienne. Il aurait poignardé sa petite amie. Le corps sans vie de l'ado de 16 ans a été retrouvé par sa mère.

Saber Akhondzada vivait dans un centre pour requérants de Steyr.

Saber Akhondzada vivait dans un centre pour requérants de Steyr.

Lui et la victime étaient en couple depuis l'été 2017.

Lui et la victime étaient en couple depuis l'été 2017.

LPD OÖ

Une mère a fait une atroce découverte, chez elle à Steyr (Aut), dans la nuit de dimanche à lundi. En pénétrant dans la chambre de sa fille, elle est tombée sur le corps sans vie de l'adolescente de 16 ans. La porte avait été bloquée par une caisse, mais la maman est malgré tout parvenue à entrer dans la pièce.

Saber Akhondzada, petit ami de la victime, n'était plus dans la chambre quand le cadavre a été retrouvé. Le jeune de 17 ans est soupçonné d'être l'auteur du crime. Il a pu être arrêté mardi peu après midi à la gare de Vienne-Florisdorf.

Poignardée à deux reprises

Saber Akhondzada vivait à Steyr dans un centre pour requérants d'asile (lire encadré). Il entretenait une relation amoureuse avec la victime depuis l'été 2017. Après une première rupture en octobre de la même année, le couple n'avait cessé de se séparer avant de se rabibocher, écrit heute.at.

Selon Andreas Pechatscheck, porte-parole du Ministère public chargé de l'affaire, la victime a été poignardée à deux reprises au niveau du dos. Les résultats de l'autopsie devraient tomber mardi.

Natel localisé à Vienne

La sœur de l'adolescente a fait part de son immense tristesse sur Facebook: «Tu étais la meilleure des sœurs. Je t'aimerai pour toujours. Celui qui t'a fait ça le paiera. Tu me manques. Repose en paix.»

D'Afghanistan vers l'Autriche

Selon «Krone», Saber Akhondzada est arrivé en Autriche depuis l'Afghanistan entre 2015 et 2016. Il aurait d'abord vécu à Vienne avant de déménager à Steyr, où vivait sa petite amie. Les deux se sont rencontrés via Facebook. Toujours selon le journal, le jeune serait parvenu à obtenir une place dans un centre pour requérants d'asile de la localité autrichienne.

Ton opinion