Actualisé 14.07.2007 à 12:00

Adolf Ogi veut abandonner son poste à l'ONU

L'ex-conseiller fédéral Adolf Ogi veut quitter son poste de conseiller spécial de l'ONU pour le sport à la fin de l'année.

Après une vie professionnelle bien remplie, le Bernois aspire à davantage de liberté, a-t-il déclaré dans un entretien publié samedi dans la «Neue Luzerner Zeitung».

Après sept ans passés au poste de conseiller spécial de l'ONU pour le sport, Adolf Ogi entend évoquer son retrait à l'automne prochain avec le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Il fera valoir que les projets en cours sont bien avancés et que sa succession est réglée.

L'ancien conseiller fédéral UDC, qui aura 65 ans mercredi prochain, explique qu'il a besoin de plus de liberté. Au cours des 17 premières années de son parcours professionnel ans, il a notamment dirigé la Fédération suisse de ski et la société Intersport. Pendant ces années-là, il a également été conseiller national et président de l'Union démocratique du centre (UDC). Adolf Ogi a ensuite été conseiller fédéral pendant 13 ans. «Mon agenda était plein et je faisais souvent des journées de 18 heures», relève-t-il.

Adolf Ogi souhaite désormais consacrer plus de temps à l'alpinisme ou au ski. L'un de ses rêves est d'escalader le Mont-Blanc, qui culmine à plus de 4.800 mètres. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!